Battle Food n°50 – Farz Buen salé

Wiiii on se retrouve aujourd’hui pour la Battle Food n°50 et ce mois-ci la marraine Gabrielle, du blog petite cuillère et charentaise, nous propose un joli défi :

On détourne la tradition !

J’ai directement eu l’idée de détourner un plat breton, mais avant de trouver lequel, j’ai mis beaucoup de temps.
Finalement ça s’est imposé à moi comme une évidence j’allais détourner le farz buen ! Alors que c’est quoi donc le farz buen ? C’est une base de pâte à crêpe avec de la farine de forment et sucré que l’on cuit dans une poêle avec beaucoup de beurre à la manière d’œufs brouillés. C’est un plat sucré qui se mange non pas en dessert mais bien en plat de résistance, forcément étant petite c’était mon repas préféré ! C’est un plat présent et connu principalement dans le Finistère nord. Ce plat me tient particulièrement à cœur car c’est celui de mon enfance, que ma mère me faisait, que je mangeais en vacances chez mes grand parents ou encore le plat du dimanche soir chez mon papa avant de renter chez ma maman!

Promis je te fais la recette prochainement !

Alors tu l’as bien compris le farz buen c’est sucré, j’ai donc décidé de refaire la recette en version salée. Pour faire encore plus honneur à la Bretagne j’ai choisi d’utiliser la farine de sarrasin. C’est super facile à faire et surtout c’est un très bon accompagnement pour plein de viande et ça change du riz, des pâtes ou de la purée… :p

farz-buen-salé-battle-food-crepe-tradition-breatgne1

Ingrédients pour 2 personnes

  • 2 œufs
  • 150 gr de farine (j’ai utilisé 1/3 de farine de blé pour 2/3 de farine de sarrasin )
  • 30 cl de lait
  • du sel
  • du beurre (salé on s’entend bien :p )

Je commence par casser les œufs je les fouette légèrement. J’ajoute le sel et la farine, la pâte doit devenir difficile à travailler. J’ajoute un peu de lait pour détendre la pâte, je fini par mettre tout le lait.

Dans une poêle bien chaude, j’y met un bon morceau de beurre. Je le laisse bien mousser avant de verser toute la pâte.
A partir de là on va commencer a travailler la pâte. Quand les bords commencent a cuire, je les soulève pour faire glisser de la pâte dessous. Le but est de trancher la pâte et de la brouiller comme des œufs. Le processus est assez long et prends en moyenne une quinzaine de minutes. Je n’hésites pas à rajouter du beurre au milieu de la cuisson pour bien faire dorer les morceaux. Votre farz buen est près quand il ne reste plus de gros morceaux dans votre poêle et que ceux-ci ne collent plus à votre spatule.

C’est prêt, bon appétit !

Notes

  • Tu peux le manger seul et sans accompagnement, moi j’aime beaucoup comme ça !
  • Voici une idée de recette pour l’accompagner, des croquettes de chou-fleur.
  • Tu peux le servir avec du lipig, un mélange de beurre et d’échalotes servi avec du kig ar farz, ça le rendra moins sec.
  • Tu peux tenter de le préparer avec différentes farine, je n’ai pas fait le test mais c’est une recette facilement adaptable pour un régime sans gluten.
  • Cette recette est difficilement veganisable, mais tu peux changer le lait de vache par un lait végétal, évite juste un lait trop sucré, un lait d’épeautre ou d’avoine sera parfait. On peut aussi remplacer le beurre par une huile (et en fait c’est peut être ça le vrai détournement et je pense que mes ancêtres se retournent dans leur tombes quand j’écris ses lignes… :p ) 
  • Pour faciliter le travail dans la poêle je te conseille de te munir de deux spatules en bois pour facilement trancher dans la pâte.
  • Tu peux aussi faire cuire la pâte comme une grosse crêpe, attend bien que le dessous soit cuit, et qu’il n’y ai presque plus de liquide dessus et retourne la. Le rendu sera différent au niveau texture. Je préfère en boulettes car ça me rappelle mon enfance, mais tentes les 2 et fais ton choix 😉
  • S’il en reste pour un autre repas, réchauffe le à la poêle avec du beurre et oui ce n’est jamais que meilleur quand y’a plein de beurre !
  • Voici les quantités pour 1 personne adaptable en fonction du nombre de convives si tu l’utilises comme accompagnement  :
    • 1 œuf par personne
    • 50 gr de farine
    • 10 cl de lait
  • Et si tu l’utilises seul :
    • 1 œuf par personne + 1
    • 75 gr de farine
    • 15 cl de lait
  • Pour l’anecdote farz buen signifie far rapide, on l’appelle aussi farz pitilig, mais la c’est surtout une question de village et de dialecte.

farz-buen-salé-battle-food-crepe-tradition-breatgne3

Je suis plutôt fière de cette revisite, j’aurais pu faire encore plus, mais j’ai voulu quand même faire honneur à mes origines. Et même si surement elle a déjà été tenter ce n’est jamais quelque chose que j’ai vu faire dans ma famille. Et finalement j’en referais plus souvent c’est un accompagnement original qui change et surprendra mes invités !

Tu peux retrouver tout les articles des autres participants ici !

Petite Cuillère et CharentaisesBistro de JennaLe blog de CataPourquoi je grossis – Vite fait… bien cuisinéCuisine 2 sœurs – Une cuisine pour voozenoo – Par faim d’arômes – Keskonmangemaman – Graine de faim kely – Cooking & Co – Ramène la popotte – La cuisine de Blanche – Nathy’s Folies – By Acb 4 you – Cook A Life by Maeva – Boeuf Karotte – Au fil du thym – Visites gourmandes – My Nomad Cuisine – Les recettes de Mélanie – Marmotte cuisine – Click, Cook and Taste! – Double Portion – La médecine passe par la cuisine – Maman pâtisseDes recettes à Gogo – Tout simplement Fait maison – Fleurs de Thé – The Garden of Delights – Karibo Sakafo – Tiny Paper Blog – Grain de sel et gourmandise – Craquounette avenue – Quelques grammes de gourmandise – Les délices de Loulou – Oh la gourmandeEncore un gâteau – Le Repaire des Ventres Faims – Chachou à la crème – Chaud patateLa table de Clara – Les petits plats de Béa – Ma cuisine à moi – Mes instants de gourmandise – Les placards de Lise – The crazy oven – La tendresse en cuisine – Mel en cuisine – La polygraphe – Mes inspirations culinaires – Mon carnet café – Framboises et bergamote – Fil et croque – Une maman puissance 4

Advertisements

20 réflexions sur “Battle Food n°50 – Farz Buen salé

  1. Je suis (à moitié) bretonne et je n’avais jamais entendu parler de ce plat, mais… il me tente terriblement ! Je suis absolument certaine qu’il va aussi plaire à mon compagnon ! Merci pour cette idée recette que j’adore, je vais tester ça rapidement !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s