Je suis allée… Au musée du parfum

Si y’a bien une chose que j’aime avec Paris depuis que j’y habite c’est bien tout les musées et les expositions qu’offre la ville. J’avoue que depuis que j’y suis, je n’y suis pas allée assez à mon gout, alors que je pourrais en profiter pleinement.
Quand ma mère m’a parlé de ce nouveau musée, j’y étais une semaine plus tard et j’ai pas été déçue du voyage!

Le musée a ouvert en décembre et est donc tout récent, j’y suis allée un samedi après-midi et il y avait foule!
Ici pas d’histoire sur un parfum précis ou encore sur la création du parfum en lui-même, on embarque plutôt pour un voyage de senteurs.

Prévois au moins 1h-1h30 pour faire ce voyage entre luxe et design. Par contre à éviter si tu as le nez bouché, car il te faudra usé de ton flair pour profiter pleinement de cette escapade!

Dans cet article je vais te détailler la visite avec plusieurs détails, si te veux te garder la surprise, passe directement à la fin avec mon avis 😉

La visite

parfum8

La visite débute par une histoire du parfum, on voyage entre grand panneaux lumineux avec des portraits d’hommes et femmes ayant fait l’histoire avec leur rapport au parfums. De Cléopatre en passant pas Louis XIV ou encore Casonova vous aurez plusieurs petites anecdotes sympa qu’on nous apprends rarement à l’école. Celle qui m’a le plus marqué, Napoleon 1er utilisait 40 litre d’eau de Cologne part mois! Oui oui c’set impressionnant ça fait plus d’un litre par jour, il devait surement se baigner dedans!

On continue avec les parfums parmi les ages, les premiers comme la myrrhe on apprends leur utilisation à l’antiquité. Puis on chemine vers le moyen âge, on avance dans le temps. On retrouve plusieurs petits objets sympathique dans lesquels étaient contenus les parfums. Il faut être à l’affût, il y a plusieurs boutons qui permet de sentir les odeurs de l’époque.

Quand on passe à l’époque moderne, on retrouve plusieurs vidéos expliquant l’évolution des techniques de parfums, ou encore le parfum en France. Puis on découvre plusieurs bouteilles de parfums et leur créateur, un passage très intéressant.

parfum7

On sort de la cave pour grimper dans les hauteurs du bâtiments, ici on est mis face à des odeurs différentes de rose. On est invité a voir si on sent ou non une odeur et à remplir un questionnaire et regarder les statistiques mondiales. Perso j’ai senti les deux odeurs proposés (oui oui j’en suis fière :p ). On a des tableaux qui nous montre, le niveau de capteurs des hommes par rapport à d’autres animaux.


On arrive dans la salle des corolles qui est vraiment très jolie, on peut sentir les odeurs qui émanent de celles ci et les reconnaître, j’ai juste trouvé dommage que certaines soient trop hautes pour que je puisse mettre mon nez dedans!

parfum4

 

On arrive dans la salle des « mauvaises » odeurs, ici en plus de sentir quelques odeurs disgracieuses : tabac froid, cannabis… on peut aussi jouer à un petit jeu. Vous envoyer une odeur à votre ami qui tente de la reconnaître. Malheureusement le jeu ne marchait plus et n’envoyait plus d’odeurs.

On passe au dernier étage du musée, consacré à l’art du parfumeur. On commence par différentes odeurs de rose conçues par différents parfumeurs chacun y donnant sa version. dans une salle on peut regarder différentes vidéos de plusieurs parfumeurs sur leur manières de créer des parfums. Suit un accordéon de parfums, des boules cuivrés posées sur une structure descendant du plafond. On en prends une et on tente de reconnaître l’odeur, puis en secouant la boule, un enregistrement se déclenche donnant la bonne réponse et l’histoire de l’odeur. On peut tenter de découvrir une vingtaine d’odeurs et moi qui pensait avoir un nez assez bon j’ai été déçue j’ai reconnu que peu d’odeur.

Dans une autre salle on découvre l’art de se parfumer, en fonction de comment on le met et où on le vaporise.

La dernière salle est plongée dans le noir, un grand pot est posé devant un orge de prisme. Chaque prisme correspond à une odeur et à un instrument, des lasers sont projeté sur différents prismes jouant ainsi un parfum.

parfum5

On finit par la boutique ou on peut y retrouver beaucoup de parfums à l’achat, mais aussi des bougies parfumées ou des livres sur les parfums et odeurs.

Mon avis

Franchement je n’ai pas été déçue, c’est un musée original qui change. On fait appelle a un nouveau sens, l’odorat que je n’avais jamais utilisé dans un musée. Alors ça devient vite compliqué de renifler une odeur quand il commence a y avoir un peu de monde.
Le musée est assez étriqué et même si on ne se marchait pas dessus, certaines salles, surtout le début en sous-sol ce n’était pas confortable.

Alors oui j’aurais aimé voir de vieux alambics, des machines étranges pour distiller le parfum. Mais ce voyage m’a vraiment fait plaisir, j’y ai appris plusieurs choses.
J’ai regretté que la salle sur l’art de se parfumer propose seulement une chaise par écran (et un petit combiné pour écouter le son de la vidéo) il fallait attendre pas mal de temps pour avoir accès à une des vidéos.
C’est en tout cas un musée accessible pour les enfants grâce à toutes les interactions possible. Ça rend vraiment le musée vivant !

Par ailleurs le coin où se situe le musée, le 8ème arrondissement, est plutôt sympa. Bon c’est très luxueux et on se croirait dans une autre ville, mais j’ai bien aimé m’y promener après.

Le musée

Situé au 73, rue du faubourg Saint-Honoré 75008 Paris, il est facilement accessible par métro et bus. Il est accessible aux personnes handicapés.
Tarifs : 14,50€

De plus le musée proposera bientôt des ateliers, par grand chose encore d’annoncé sur le site, mais j’ose espérer la création de parfums ou des ateliers olfactifs pour apprendre à affiner ce sens.

Un dispositif a été installé gare st-Lazare, jusqu’à fin février, une petite aventure dans les senteurs y est présentée.

Voilà pour aujourd’hui j’espère que ça ta plus et que ça t’as donné envie d’aller visiter ce nouveau musée !

Publicités

6 réflexions sur “Je suis allée… Au musée du parfum

  1. Je bosse dans les musées et pourtant je n’avais même pas entendu parler de cette ouverture!
    Je le note dans un coin de ma tête pour ma prochaine virée à la capitale!
    Moi aussi comme Salomette, j’ai visité le Musée Fragonard il y a quelques années, mais j’avais été un peu déçue par le côté très « marketing » du truc.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s